dimanche 11 septembre 2016

lundi 5 septembre 2016

L'hybride Albinos

Allez ,vous avez le droit à la version albinos, dénué de toute pigmentation, mais avec 5 fines couches d'apprêt.

Bonjour la fenêtre.

Bonjour la porte.

Bonjour le bordel.


Si je vous la montre blanche, c'est parce que j'ai terminé la mise couleur. 
Logique, non?


vendredi 26 août 2016

4 jours!

Grace à ma Dremel, son embout de précision et sa potence, sans oublié le bazar qui m'entoure, je n'ai mis QUE 4 jours à graver les écailles ! Ô joie, Ô bonheur, Ô Soulagement!


J'ai d'abord commencé dessous et derrière pour faire mes essais.
Pas si évident à manier, quand on a des tout petits poignées rachitiques qui vibrent au rythme de la rotation de la Dremel.
Faut à la fois, faire un geste souple et détendu tout en maintenant l'outil très fermement pour pas qu'il décide de faire son propre dessin, pas très propre d'ailleurs. 


A la fin de la première journée, je commençais à bien mieux maitriser mon outil.


Deuxième journée, j'avance bien.
Mais je me garde bien de m'en vanter auprès de ma Raison parce que je suis pas au bout quand même.



3 ème journée 
Je prends des photos où je fais semblant de travailler, haha.
Et pis je prends pas de photos de quand je travaille vraiment. 



5 ème jour je termine mes écailles! 
Puis je reprends tous les traits de l'abdomen pour les poncer afin qu'ils deviennent plus réguliers.




Et voilà, Tadaaaaaaaam !



Hey, La raison! T'as vu? 4 jours!!!!
Quand je pense que j'ai mis au moins 6 mois à faire Si-Reine !

Bon ok il reste la peinture, et c'est toujours plus long que ce que je m'imagine.

Mais je suis quand même bien contente de mon travail avec  Dremel Chérie. 




jeudi 25 août 2016

Plus jamais non.

Qui a dit "Plus jamais d'écailles!", hein? Qui ?
Si je l'ai pas dit, vous l'avez lu entre les lignes, c'était peut être , ou , ou encore , y a du choix.
Ou bien encore baladez vous  dans les archives de mon blog entre le 12mars 2012  et le 28 mai 2013.
Bref, quand tu bouffes que du poisson pendant 6 mois, tu peux plus voir une seule écaille.
Si on m'avait dit alors que je me remettrais aux écailles, j'aurais bien rigolé.

Mais j'suis tellement grave motivé par cette Ssstatue Ssserpent, que ma raison à laissé tomber le combat.
Et pis ma raison je lui ai dit "Non mais attends t'vas voir, je vais utiliser une autre technique, ce sera vachement plus rapide tu vas voir".
Pour lui prouver que ça va aller vite, je passe  8 jours à dessiner ma grille qui servira à graver mes écailles. Ma raison rigole allez savoir pourquoi.

Oui cette fois je vais graver, pas modeler. 
J'y connais rien, je l'ai jamais fait.
Mais tant pis, je vais expérimenter.
(Je crois même que ma raison se fou de ma gueule là)

Des trais horizontaux.



Et puis des traits obliques pour former des losanges.


Vu le mal que j'ai à faire coïncider les traits entre les extrémités de l'abdomen, je ne vous cache pas que ma raison à bien failli clamser, littéralement morte de rire, en repensant à mon "ce sera vachement plus rapide tu vas voir".
Oué bon ça va hein.








Yessss! Finalement, j'ai réussi!!!! 
Tiens prends ça la raison! prends ça!!!


Bon je sais, j'ai pas encore gravé les écailles à ce moment là, donc faut pas crier victoire trop vite.

Mais attends Raison, attends! Regarde ce que j'ai installé dans l'atelier!!!
Je rêvais de l'utiliser depuis si longtemps!!!
Je suis amoureuse! (oui encore)


Voilà, ça y est. J'ai perdue la raison.






mercredi 24 août 2016

Dis moi quel sssserpent tu es...


Je l'ai de suite imaginé vert/gris.
Puis je me suis dit que c'était tellement cliché... pfff. Je pensais certainement à la vipère aspic qui est  représentée généralement sous le pied de la vierge.
Après je pense à Tim burton, dans ce genre ou ce genre, et je me dis oui pourquoi pas un noir à rayures ! quelques chose de très graphique.
J'ai eu alors très envie d'un serpent corail :


J'ai quand même été faire mon petit tour au muséum d'histoire naturel de Nantes pour me faire un peu de documentations pour mes écailles.



Je rencontrais quelques beaux spécimens, et nous avions de longues conversations silencieuses.


Surtout quand tu cherches la tête de ton interlocuteur pendant 5 minutes.


Lui il m'a parlé du genre pas très romantique: "j'ai envie de te bouffffffer" qu'il disait la tête haute.



Et puis j'ai rencontré Sssam:


D'abord il s'est jeté sur moi, puis  me voyant de glace, il a fait genre "le néon est vachement plus intéressant que toi".
La tactique de drague à deux balles quoi.


C'est là ou je me dégoute. Parce que depuis, je ne pense plus qu'à lui (ou elle? Sssamantha ou Sssamuel?).
Si bien que le 23 aout, jour où j'ai commencé la peinture, j'ai radicalement changé mon choix de la couleur du serpent.
Sssam à gagné. 
Et puis j'imagine tellement bien la cape virginale bleue portée par Sssam. Alors que Tim Burton le bleu ça lui va pas tellement bien ,  (enfin je peux pas vraiment critiquer je me suis endormie devant haha).
Ma sainte Vierge Serpent sera donc inspiré de Sssami.
J'espère que tu m'en voudras pas Tim.





mardi 23 août 2016

Ssssssssssssss

Et le matin du 11 juillet, Alors que je regarde ce projet abandonné (rappelle-toi) ,  j'ai soudain une révélation. N'ayons pas peur des mots.
Tiens et si je faisais un Sssssssssserpent?


Pourquoi? j'en sais rien je m'en fous je veux pas trop y réfléchir, j'ai juste besoin de faire un truc spontané qui me donne envie de retourner à ma table de travail.
Je décide de me lancer directement, sans filets.
Avec des tubes aluminium et des gaines en plastiques plutôt.



Je détruis toute la résine mise en place pour le projet avorté du Poulpe2 le Retour.
Tout le monde sait bien que les suites des films à succès sont décevants de toute façon.


Je me suis un peu lâchée sur le marteau.
Je lui ai défoncé une partie du voile, oups.


Je recolle-rebouche et puis je perce sous la robe.


Je commence à recouvrir de résine la structure en gaines plastiques.



Une première couche c'est bien, mais une deuxième c'est encore mieux. Donc j'y retourne!




Une deuxième couche c'est mieux, mais une troisième couche c'est plussss plussss mieux !
Hop, c'est repartit !


Le 15 juillet je terminais de recouvrir la structure de résine.


Le 18 juillet je terminais le ponçage de la résine.



J'ai creusé d'avantage le trou pour la fixation finale.


J'ai collé la dame sur sa queue (oui dis comme ça c'est bizarre).



J'ai lié l'ensemble à la résine.


J'ai eu peur que la différence de matière  entre plâtre et résine soit compliqué à gérer pour la prochaine étape des écailles.
Des écailles? Nooooon? siiiiiiiiiii... pfff quelle idée encore.
J'ai donc poncé et creusé la partie plâtre de l'abdomen, puis oublié de prendre une photo.
J'ai ensuite recouvert de résine, puis oublié encore de prendre une photo.
J'ai à nouveau poncer l'ensemble, puis j'ai enfin pensé à prendre cette putain de photo!
C'était le 21 juillet...


Allez ça fait déjà beaucoup d'images pour vos petits yeux endoloris par le soleil brulant.
Reposez les bien en attendant la prochaine note qui s'annonce...pleine d'écailles!